Accueil du site > Les activités > Séances mensuelles > Les séances de 2008 > Le 16 février 2008

Le 16 février 2008

* Roger Quentin : Une famille carcassonnaise : Les Peyrusse.

Peyrusse|A part sa notoriété ponctuelle au moment du décès de Napoléon 1er en 1821, la famille Peyrusse n’était guère connue sauf peut-être dans la région de Carcassonne. Les historiens ont constamment confondus, même récemment, les deux frères André, le receveur général, et Guillaume Joseph, baron et trésorier général !

Alliés aux familles Airolles, Mahul, Poulhariès et Ramel, ils descendent de Louis Pascal, le très compétent directeur de la manufacture de textiles de Montolieu, l’une des plus florissantes de la région.

* Patrick Valette : conférence : Pierre Méchain, père du système métrique, dans l’Aude pendant la Révolution. Portrait de Pierre MéchainDe 1792 à 1798, au cœur de la Révolution Française, deux astronomes, MM. Delambre et Méchain arpentent la France et le Nord de l’Espagne afin de mesurer une fraction du méridien de Paris. Leur objectif, donner au monde entier une mesure universelle : le mètre. Il faut dire que l’égalité métrologique s’inscrit totalement dans les valeurs de la République naissante. Le département de l’Aude a été particulièrement concerné par cette mesure : le méridien de Paris traverse le département du Nord au Sud, de nombreuses stations y ont été effectuées, et l’aventure des deux astronomes s’est terminée justement à Carcassonne. Le respectable Pic de Nore, la discrète tour de l’église Saint-Vincent à Carcassonne, la majestueuse Montagne d’Alaric (cf. Le Signal d’Alaric symbolisant son sommet), le superbe Mont Tauch (cf. « La Tour des géographes ou L’Enseigne » sur la carte IGN) et le « célèbrissime » Pech de Bugarach ont servi de stations géodésiques quand l’astronome Méchain effectua ses mesures dans notre région entre 1795 et 1798 (an III et an VI de la République). Au cours de son séjour, M. Méchain se liera à deux illustres personnages de Carcassonne : MM. Fabre et Rolland. Mètre

Voir les informations complémentaires transmises par M. et Mme Teisseire.

  
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0