Palaja Las Ortas

ANTIQUITÉ [1]

Le diagnostic archéologique menée sur la future
résidence de Las Ortas a amené la découverte d’un
silo. Cet aménagement, conservé uniquement sur
50 cm de profondeur, a livré une petite série de mobilier
relativement intéressante et suffisante pour autoriser
une datation, soit la première moitié du second siècle
avant J.-C.

Il est probable que cette structure de conservation était
associée à d’autres aménagements moins profonds
et donc détruits par l’érosion et les travaux agricoles,
l’ensemble constituant une petite unité domestique,
comme le suggèrent les différents mobiliers contenus
dans le comblement.

Alain VIGNAUD
INRAP Méditerranée


[1Notice extraite du Bilan Scientifique 2008 du Service Régional d’Archéologie de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Languedoc-Roussillon