Accueil du site > L’Aude et le Monde. > Bilans scientifiques du SRA (DRAC) > Bilan 2008 du SRA > Cavanac, toutes opérations

Cavanac, toutes opérations

CAVANAC Les Hauts de Cavanac

Néolithique

Ce diagnostic [1] a été réalisé dans le cadre d’un projet de lotissement au nord-ouest du village sur des parcelles étaient préalablement plantées en vigne.

Il a permis de mettre en évidence des vestiges archéologiques de différents types. Il s’agit d’une fosse, d’un fossé, d’une structure de combustion et d’un lambeau de niveau d’occupation. Ces vestiges sont dans toute la parcelle : la fosse au sud-ouest, le fossé à l’est, la structure de combustion et le niveau d’occupation au nord-ouest.

Les fragments de céramique présents dans la fosse et dans le lambeau de niveau d’occupation ne peuvent pas être attribué à une période précise. La présence d’un site de l’époque Chasséenne sur la parcelle voisine, la présence d’une structure de combustion (celles-ci sont abondantes au Néolithique moyen dans la région) et un éclat de taille dans cette structure, nous permettent d’envisager que ces différents vestiges sont contemporain de l’occupation Chasséenne mitoyenne mise en évidence en 2005 (Convertini 2005). La présence de réseaux électriques n’a pas permis de d’établir la densité de cette occupation. Mais celle-ci semble bien moins importante que sur la parcelle voisine.

Denis ROLIN
INRAP Méditerranée

CAVANAC Carrière de Mareilles

Campaniforme - Antiquité

Un projet [2] d’ouverture de carrière a nécessité la réalisation d’un diagnostic archéologique sur des parcelles située en bordure de l’Aude. Il a révélé l’absence de vestige d’occupation humaine dans l’emprise de la future carrière. Les tessons de céramiques modernes découverts, parfois à 2,5 m sous le niveau actuel ne sont pas en place, ils on été transportés depuis l’amont et déposés par l’Aude. L’absence de trace d’occupation dans ce secteur n’est cependant pas surprenante puisque des études géomorphologiques effectuées précédemment sur des parcelles en amont y restitue un milieu fl uvial contraignant marqué par des crues violentes, un alluvionnement important et des modifi cations sans doute rapides du tracé du fl euve. Dans le Carcassès, l’instabilité des lits fl uviaux et l’abondance des fl ux hydro-sédimentaires de l’Aude à l’époque moderne ont déjà été décrites juste à l’aval de la station d’épuration sur le tracé de la rocade nordest de Carcassonne et en amont sur le doublement de la RD 118 entre Pomas et Cépié (communication orale de J.M. Carozza). Ainsi, les archives sédimentaires de cette zone concernée par le projet de carrière livrent une preuve supplémentaire de la forte activité alluviale de l’Aude dans sa moyenne vallée à l’époque moderne et renforcent l’idée d’une crise détritique qui témoignerait à la fois de la dégradation du climat et de la forte pression de société humaine sur leur environnement pendant le Petit Âge Glaciaire.

Denis ROLIN
INRAP Méditerranée

Notes

[1] Notice extraite du Bilan Scientifique 2008 du Service Régional d’Archéologie de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Languedoc-Roussillon

[2] Notice extraite du Bilan Scientifique 2008 du Service Régional d’Archéologie de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Languedoc-Roussillon

  
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0