17 Février 2018

  • Samedi 17 février 2018 14 h 30 à Carcassonne , Auditorium de la Chapelle des Jésuites, rue des Études.
  • Albert Dilax : Carrières de marbre de Caunes, nouvelles données archéologiques.

L’archéologie des carrières est une discipline ancienne initiée par les historiens et épigraphistes au début
du XIXe siècle et récemment enrichie par les sciences dures : géologie, chimie, physique... Elle s’est
généralement portée sur les pierres ornementales et plus particulièrement sur le marbre. Elle a mis aussi en
évidence la ressource (lieux, accessibilité, qualités, quantités disponibles…) et détermine l’origine des
marbres des grands édifices. Mais récemment ce n’est plus le marbre qui est au centre de sa
problématique mais le carrier. L’archéologue s’intéresse toujours à la datation des carrières mais il éclaire
désormais cette connaissance par des données stratigraphiques et humaines (le travail des carriers, leur
intelligence, leurs outils, leurs technologies, leur univers social…). Le travail de notre association, coordonné,
encadré par un comité scientifique, s’inscrit dans cette
nouvelle approche. Nous nous proposons d’en livrer
quelques résultats sur les traces des outils des carriers, sur
leurs inscriptions et marques gravées sur les fronts de taille,
blocs et colonnes. Nous évoquerons enfin les projets de
fouille d’habitat et d’étude stratigraphique que nous
envisageons.

  • Manuel Dudez :Les fortifications romanes de l’Alaric, une
    architecture militaire languedocienne d’avant la Croisade albigeoise.

Entre avril 2014 et septembre 2017, Manuel Dudez a entrepris un
important travail de recherche sur les fortifications de la montagne
d’Alaric. Il est très vite apparu que cette montagne et son piémont
étaient un véritable conservatoire oublié de sites
fortifiés édifiés au premier âge du Fer, durant le
Moyen-Âge et pendant les guerres de Religion. Cette
micro-région de 22 km sur 10 s’est révélée être
particulièrement riche en sites castraux et en tours
romanes des XIe et XIIe siècles, et dans une moindre
mesure, en châteaux et enceintes villageoises construits ou remaniés entre le XIIe et le XVIe
siècle. Au cours de cette communication, Manuel Dudez fera un premier tour d’horizon de
ces découvertes qui ont fait l’objet d’un Master 2 Recherche au sein de l’Université de
Perpignan Via Domitia en mettant l’accent sur les édifices romans (les castra de Miramont
à Barbaira, d’Alaric à Moux, de Roquenégade à Pradelles-en-Val et les tours et enceintes
de Fabrezan, Fajac en-Val, Fontiès d’Aude, Montirat, Monze et Rieux-en-Val.

Le
castrum d’Alaric, photo A-Martinez
La tour Matelbine, photo M. Dudez
Séance gratuite et ouverte à tous

Cette séance a connu une grande affluence visible sur le photo ci-dessous :