Pézens Le Bosquet

DIACHRONIQUE [1]

Le projet du futur lotissement ‘Le Bosquet’ au lieudit
Pech Donnat a motivé un diagnostic au vu du fort
potentiel archéologique de la période néolithique à
proximité de ce village médiéval, traversé de nos jours
par la nationale N.113.

L’ensemble des parcelles, placées à cheval sur une
crête axée nord-sud, a subit une forte érosion. En effet,
jusqu’à mi-pente, le substrat affleure, et en contre
bas, ce dernier est couvert d’une épaisse couche
de colluvion de plus d’ 1,50 m d’épaisseur. Nous
n’avons ramassé dans celle-ci que de rares fragments
de céramique, probablement antique, mêlés à de la
brique moderne.

Dans ce contexte défavorable, une seule structure est
apparue à mi-pente au sud-est de l’emprise. Il s’agit
probablement d’un silo circulaire en creux de 1,15 m
de diamètre, fortement érodé (0,23 m de profondeur
conservée). Le comblement, sans mobilier datant, est
composé d’un limon brun cendreux et de quelques
pierres de grès présentant des traces de chauffe.

Tanguy WIBAUT et Eric YEBDRI
INRAP Méditerranée


[1Notice extraite du Bilan Scientifique 2009 du Service Régional d’Archéologie de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Languedoc-Roussillon