Accueil du site > L’Aude et le Monde. > Publications de nos membres. > Les noms de rivières et de ruisseaux du Lauragais de Lucien Ariès.

Les noms de rivières et de ruisseaux du Lauragais de Lucien Ariès.

Lucien Ariès a déjà publié Les noms de lieux du Lauragais, dictionnaire étymologique présentant la toponymie lauragaise.

Il vient de compléter son travail par Les noms de rivières et de ruisseaux du Lauragais édité, comme le précédent, par l’Association de Recherches Baziégeoises, Racines, Environnement (A. R. B. R. E.).

Avec cet ouvrage, l’auteur s’attaque au difficile problème de l’hydronymie. Une carte, astucieusement dépliable, permet de lire le texte et de situer en même temps tout ruisseau du chevelu hydraulique du Lauragais.

Après avoir présenté les noms en fonction de leur signification, mais non sans poésie (’Ruisseaux qui marmonnent le nom des arbres’, ’ruisseaux qui jaillissent’, etc.), l’ouvrage nous rappelle l’impact de quelques racines pré-indo-européennes. Ces préalables permettent de suivre plus facilement les notices, classées par ordre alphabétique, consacrées à chacun des noms de ruisseau ou de rivière.

Une lecture au hasard nous emmène vers des explications savantes qui n’excluent pas de laisser vagabonder son esprit : comment ne pas rêver devant la musique de noms comme ’ruisseau de Rodoloze’ ou ’ruisseau de la Péguille’ ? Même si les explications données nous ramènent quelques fois à des considérations plus banales (le redoul, aux fruits très toxiques, utilisé pour le tannage ; la péguille n’est finalement qu’un petit pech).

Certes, cet ouvrage ne donne pas les références des premières attestations de chaque hydronyme. Ses dimensions ne le lui en laissaient pas la possibilité. Mais une abondante bibliographie permet de se reporter à des ouvrages qui ont fait autorité dans le domaine.

Voici le 4ème de couverture de ce livre :

Cet ouvrage est le complément du livre « Les noms de lieux du Lauragais » paru en 2008.

L’Hers, le Tréboul, le Fresquel, la Ganguise, la Marcaissonne, la Tésauque, l’Hyse, la Saune, le Marès, le Visenc, le Tenten, le Sor, l’Argentouire, le Gardijol, autant de noms étonnants, étranges et mystérieux… mais « que veulent-ils dire ? ». Les noms de rivières solidement ancrés dans le paysage puisent souvent leurs origines dans la préhistoire linguistique du Lauragais.

Après son ouvrage paru en 2006 « Le Lauragais, terre de passages, d’échanges et de cultures », Lucien Ariès nous invite à une promenade en Lauragais à travers près de 500 noms de rivières et de ruisseaux. Il nous fait découvrir le réseau étonnant, dense et ténu de tous les petits cours d’eau qui murmurent aux creux des vallées du pays aux mille collines.

Ainsi que la photographie de la couverture en cliquant ci-dessous.

PDF - 121.3 ko
  
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0