La Révolution à Castelnaudary

de 1789 à 1799 par Marie-Rose Viala

En 1789, Castelnaudary est à la tête d’une sénéchaussée
qui s’étend jusqu’aux portes de Toulouse. Les premiers
changements de 1790 lui feront perdre plus de la moitié
de son territoire et marqueront la fin d’un certain nombre
d’institutions comme le présidial et le consulat où dominait
la noblesse.

Désormais, la bourgeoisie est à la tête de l’administration,
de la justice et de l’économie. Elle dirige même la Société
populaire(le club des Jacobins) qu’elle a fondé dès 1790.
Cette bourgeoisie qui partage avec la noblesse la propriété
des riches terres à blé du Lauragais, acceptera sans états
d’âme, tous les changements politiques de cette période.
Dès 1793,les guerres lui permettront d’accroître ses profits
en vendant les blés vers les régions méditerranéennes.

Un livre broché au format : 21 x 29,7 de 230 pages

édité par le Centre Lauragais d’Études Scientifiques.

Parution 2e trimestre 2018 au prix de 17 €

Date limite de souscription : 31 mars 2018 au tarif de 12 € (plus 7 € pour une livraison par la Poste).

Souscription et renseignements à :

Centre Lauragais d’Études Scientifiques
Maison des Associations
1 av du Maréchal de Lattre de Tassigny
11400 Castelnaudary