Le 21 avril 2012

  • Claude Marquié : De l’hôtel de Murat à la Chambre de Commerce de Carcassonne. XVIIe-XXIe siècles.
  • Jean Raffanel : Les députés Ferroul et Théron face au boulangisme.

Unis en 1885, les républicains audois se déchirent en 1888 et 1889, non sur les solutions à apporter à la crise phylloxérique qui sévit avec les
conséquences que l’on sait, mais à propos de l’attitude à adopter face aux ambitions politiques du général Boulanger et de ses affidés. Les modérés ou opportunistes
accusent les candidats radicaux-socialistes E.Ferroul et F.Théron de pactiser avec le boulangisme. Qu’en était-il exactement ? La communication ne vise pas à trancher la
question à laquelle d’éminents historiens ont déjà répondu. Elle est une évocation des débats vifs et houleux qui opposèrent les deux camps tels qu’ils sont rapportés par les
journaux locaux.

La séance commencera à 14 h 30 et se tiendra à l’Auditorium de la Chapelle des Jésuites, rue des Etudes à Carcassonne.

Ouvert à tous, entrée gratuite.