Parmelina tiliacea

Thalle foliacé

Parmelina tiliacea (Hoffm.) Hale
= Parmelia tiliacea

  • Aspect général
    Le thalle en rosettes est d’un gris bleuté très pâle et lisse.
    Les lobes arrondis montrent des marges ondulées-dentelées assez régulières.
Sur des branches mortes de Quercus ilex
Montaut (Fajac-en-Val)
Le thalle peut recouvrir de vastes surfaces.
Sur écorce crevassée de Quercus pubescens, Belcastel
Détail des lobes arrondis.
Sur écorce crevassée de Quercus pubescens, Belcastel
  • Observation au microscope
    La partie centrale du thalle est envahie par des isidies globuleuses de couleur marron (effet de poudre de cacao)

Photo à venir
Détail des isidies globuleuses.
Sur des branches mortes de Quercus ilex, Montaut (Fajac-en-Val)

  • Ecologie
    Espèce des forêts claires, acidophile à subneutrophile, aérohygrophile.
    Dans la vallée de l’Aude, c’est un bon marqueur des conditions montagnardes humides qui caractérisent les Hautes Corbières au-dessus de 400-500 mètres d’altitude. L’influence du Marin, qui apporte de l’humidité atmosphérique sur les reliefs, semble favorable à l’espèce.
  • Communauté lichénique
    L’espèce est incluse soit dans le Pleurostiction acetabuli soit dans le Parmotremion perlatae. Le premier groupement est typique des forêts claires de l’étage montagnard tandis que le second, très acidophile à subneutrophile, occupe les étages inférieurs.