Accueil du site > Les activités > Le groupe de lichénologie > Classification des lichens selon l’aspect du thalle

Classification des lichens selon l’aspect du thalle

1-Thalle lépreux ou léproïde
Formé par une association de granules pulvérulents qui donnent l’impression d’une surface farineuse.

Exemple :
Chrysothrix candelaris (L.) Laundon
Lepraria sp.

2a- Thalle crustacé
En forme de « croûte » très adhérente au support (non détachable du substrat).

2b- Thalle crustacé placodioïde
Crustacé pourvu de lobes marginaux rappelant un thalle foliacé.

Exemple :
Diplicia canescens
Lecanora muralis
Lobothallia radiosa

2c- Thalle crustacé endolithique
Fusionné avec la roche carbonatée.

3- Thalle squamuleux
Formé de petites écailles ou squamules agglomérées et partiellement superposées.

Exemple :
Squamarina cartilaginea
Squamarina lentigera
Psora decipiens
Romjularia lurida
Tonina sedifolia
Fulgensia fulgens

4a- Thalle foliacé en rosette
Formé de lames qui ressemblent à des folioles ± lobées et accroché au support par des rhizines ou un crampon.

Exemple :
Hypogymnia physodes
Hypogymnia tubulosa
Parmelina tiliacea

4b- Foliacé ombiliqué
En forme d’entonnoir ou de coupe et fixé au support par un seul point d’attache.

5- Thalle fruticuleux
En forme de lanières ou de filaments ± buissonnants dressés, pendants ou prostrés.
Symétries radiale mais plusieurs variantes possibles (présence d’un cordon axial, ramifications aplaties, structure dorsiventrale).

6- Thalle complexe ou composite
Formé d’un thalle primaire ± foliacé ou squamuleux et un thalle secondaire dressé (parfois ramifié) qui porte les fructifications.

7- Thalle gélatineux
A l’état humide la consistance est gélatineuse.
A l’état sec le thalle devient coriace et son volume se réduit considérablement.
Ces lichens apparaissent souvent foncés ou noirs.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0