Accueil du site > L’Aude et le Monde. > Publications relatives à l’Aude > Châteaux de Lastours : une autre lecture de l’éperon rocheux

Châteaux de Lastours : une autre lecture de l’éperon rocheux

Le journal La Dépêche du Midi, édition de l’Aude, dans son numéro du 5 octobre 2020, p. 13, signale une présentation de la géologie de l’éperon supportant les châteaux de Lastours. A lire sur le site du journal.

JPEG - 213 ko

Article.

Du haut du Belvédère des châteaux de Lastours, à l’invitation de l’association Patrimoines, vallées des Cabardès, malgré un temps maussade, l’éperon rocheux portant en crête les châteaux en a étonné plus d’un. En effet, la seule lecture du paysage invitait à une autre découverte aux multiples histoires, en compagnie de Daniel Vizcaïno et Jean-Claude Capéra.

Et d’abord, une histoire géologique qui s’enracine dans le temps, plus de 500 millions d’années pour cette formation de calcaires et calcaires dolomitiques, dite aujourd’hui formation de Lastours, qui correspond à une puissante plateforme carbonatée observable à l’échelle européenne. Ces calcaires dolomitiques se sont déposés sous une faible tranche d’eau, conditions favorisant la prolifération d’organismes bio constructeurs tels que les calcimicrobes et les spongiaires primitifs. Ces roches compactes et à bon débit ont été largement utilisées pour l’ensemble des constructions occupant le site. Cet éperon rocheux, résultat d’un travail érosif intense de rivières torrentielles tels l’Orbiel et le Grésilhou, donne à voir des milieux différents depuis les combes boisées aux falaises calcaires arides. Une nature où la biodiversité est remarquable, tant au niveau de la flore avec plus de 350 espèces, que de la faune avec en particulier papillons et autres insectes..

Pour beaucoup, une autre découverte qui rend ce site remarquable par son histoire et ses découvertes archéologiques.

  
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0