Accueil du site > Les activités > Séances mensuelles > Les séances de 2018 > 20 octobre 2018

20 octobre 2018

- Jean-Bernard Gau et Michèle Gau : Quéribus : quand l’archéologie rejoint l’histoire

La nature a fait de Quéribus un site exceptionnel pour l’observation, la transmission de signaux, la défense et le contrôle d’un lieu de passage important sur la dernière crête méridionale des Corbières. _ Les résultats des recherches sur le terrain, fouille et étude du bâti, reliés au complexe plus vaste de l’histoire régionale approfondissent la connaissance du site, de son occupation et complètent les déductions ou intuitions des historiens qui se sont penchés sur cette place forte.
Occupée depuis l’Age du fer jusqu’à l’aube du XVIIIe siècle, elle a participé de tous les événements conflictuels qui ont traversé notre région et qui ont façonné son aspect et ses systèmes défensifs.
Ce travail tentera d’éclairer les différentes phases de son évolution.

JPEG - 85.4 ko

- Claude Marquié : Le général Brisseau des Maillets.

Le général de division Georges-Henri Brissaud-Desmaillet (né le 16 janvier 1869 à Carcassonne et mort le 14 novembre 1948 à Paris) est connu seulement par de courtes rubriques dans des dictionnaires très généraux et grâce à un article paru dans le bulletin de notre société. Très célèbre durant la première Guerre mondiale, il s’est notamment illustré comme colonel à la tête des Chasseurs Alpins, les fameux « Diables bleus », au cours de la terrible bataille du Linge sur le front alsacien, entre les vallées d’Orbey et de Munster, un affrontement qui fit entre le 20 juillet et 15 octobre 1915 près de 17 000 morts.

Or, sa carrière et sa personnalité peuvent être mieux appréhendées à travers un fonds d’archives familiales constitué de 16 lettres qu’il adressa à sa mère entre le 2 septembre 1914 et le 12 janvier 1915. A cette correspondance s’ajoutent d’autres documents : ordres du jour, journaux, nationaux ou locaux, relatant les faits d’armes de cet officier. L’ensemble, déposé aux archives départementales de l’Aude, permet d’appréhender la façon dont cet officier a perçu la Grande Guerre, et comment son mental et ses émotions ont déterminé son comportement ainsi que sa façon de son attitude envers les hommes qu’il commandait.

JPEG - 2 Mo
Général Brissaud-Desmaillet
  
SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0